Comment manager la génération Z ?
Blog RH by QuickMS

Conseils d’experts

Nos experts de la gestion sociale vous délivrent tous les conseils et astuces pour piloter vos RH.

Autonome, ultra-connectée, rebelle, exigeante, allergique à la hiérarchie, slasheuse…

Après la génération Y, c’est au tour de la génération Z de chambouler les codes de l’entreprise.

Quelles sont les spécificités et les attentes professionnelles des Z ? Comment les manager, leur faire passer les entretiens annuels d’évaluation,  faciliter la mise en place d’un nouveau mode d’organisation et leur permettre de s’épanouir professionnellement ?

Nos experts vous délivrent 10 précieux conseils.

Qu’est-ce que la génération Z ?

Après la génération Y, place à la génération Z caractérisée par son audace! La génération « pourquoi pas ».

Qui sont-ils ?

Les Z, ou encore appelés digital natives, sont nés entre 1995 et 2010. Ils ont moins de 25 ans et ils entrent progressivement dans la vie active.

Leurs spécificités ? Ils ont grandi un smartphone à la main, sont ultra-connectés, curieux.

Cette génération revendique sa capacité à “slasher”, autrement dit à mener plusieurs activités de front. Entrepreneurs en herbe, en auto-apprentissage permanent, ils expérimentent sans crainte, avec audace. Ils peuvent tout faire en solo, de A à Z.

Entourés de technologies, ils font tout plus vite, interagissent continuellement avec leur environnement et gravitent au sein d’un réseau. D’ailleurs, ils n’ont jamais connu le monde sans réseau.

Pourquoi la Génération Z est-elle critiquée ?

Les 6 clichés qui mènent la vie dure aux digital natives

Malheureusement, les Z font l’objet d’idées préconçues, liées à une méconnaissance de leurs comportements.
On vous aide à décrypter les principaux clichés :

Cliché n° 1 – Ils sont enfermés dans leur bulle numérique

Les Z naviguent perpétuellement entre le monde réel et virtuel. Il ne s’agit pas pour eux de choisir entre ces 2 sphères mais de les unir. Le web est leur univers, à la fois le lieu de leurs échanges et de leurs expérimentations.

Contrairement à la génération Y qui n’avait pas de recul et a essuyé les plâtres des réseaux sociaux, les Z savent mieux gérer leur e-réputation.

Cliché n° 2 – Ils sont matérialistes

Ils font la queue pour acheter un produit en édition limitée et l’utilisent quelque temps avant de le revendre à prix d’or.

Pour la génération Z, s’offrir des expériences est primordial. Attentifs à la singularité, au style et à l’origine des produits, ils se renseignent sur les marques pour choisir celles qui s’engagent et partagent leurs valeurs, notamment en matière de développement durable.

Cliché n° 3 – Ils sont autocentrés et narcissiques

Les Z se filment, font des selfies. Ils partagent leur savoir-faire dans leur domaine de prédilection…

Ils ont compris que les réseaux sociaux constituent une véritable plateforme stratégique pour apporter de la visibilité à leurs talents et créer des opportunités.

Leur leitmotiv ? Le partage d’expérience. Ils n’hésitent pas à dévoiler les coulisses de leurs créations… Tant mieux s’ils sont repérés par des dénicheurs de talents

Clichés n° 4 – Ils sont désinformés

Comment peut-on être ultra connecté et ne pas être informé ? Face aux actualités anxiogènes, la génération Z s’informe autrement.

Elle ne voit pas l’intérêt de tout savoir sur tout, tout le temps, puisqu’elle sait trouver l’information quand nécessaire, rapidement, en dehors des médias traditionnels ; elle s’inscrit dans l’immédiateté.

Cliché n° 5 – Ils sont rebelles

Les Z questionnent le monde d’avant, recherchent du sens, protestent contre les inégalités, l’inaction climatique.

Bref, ils s’engagent et rejettent des schémas de pensée qu’ils jugent obsolètes.

Cliché n° 6 – Ils sont désabusés…

… Mais impliqués !

En 2020, plus de la moitié des 18-30 ans ont signé une pétition ou défendu une cause sur internet, un blog ou un réseau social.

Webinar : transformer vos collaborateurs en ambassadeurs

Génération Z et travail : quelles sont ses attentes professionnelles ?

La génération Z juge le travail important. Toutefois, elle ne sacralise plus l’entreprise et peut la quitter sans état d’âme.

Ce qui l’attire ? Un travail sympa, qui lui permet de s’accomplir tout en lui apportant du plaisir. Sinon, adieu ! De quoi désarçonner les managers !

Un fort désir d’indépendance et de responsabilisation

Face à la fragilisation de la société, la montée des inégalités, à l’école et l’entreprise qui n’ont pas tenu leurs promesses en matière d’ascenseur social, la génération Z prend du recul avec le monde du travail.

Elle aspire à être libre de ses choix. Ainsi, les Z n’ont pas peur de quitter un CDI pour saisir une meilleure opportunité ailleurs ou bénéficier d’un cadre de vie plus agréable.

Débrouillards, ils souhaitent comprendre leurs missions et trouver leurs propres solutions pour atteindre leurs objectifs.

La quête du sens et le besoin d’engagement

78 % des 18-24 refuseraient un emploi qui n’a pas de sens pour eux (source monster.fr). Ils sont attentifs au sens de leur mission. Que recherchent-ils ? Des métiers qui répondent aux enjeux sociétaux.

L’épanouissement et l’équilibre de vie

Les Z souhaitent s’accomplir dans leur travail. Ils recherchent une expérience conjuguant plaisir, formation et autonomie. Au-delà de la volonté d’être utiles à la société, ils veulent que l’entreprise les fasse grandir, les fasse monter en compétences, leur permettent d’expérimenter.

Ils veulent être reconnus et valorisés, et évoluer dans un environnement de travail qui favorise leur bien-être. Par ailleurs, tout comme la génération Y, les Z sont soucieux d’une bonne conciliation entre vie professionnelle et vie privée.

L’instant présent

Baignant dans l’hyperconnexion et l’instantanéité, les Z ont la capacité à naviguer d’un écran à l’autre, d’une information à l’autre.

Conséquence : ils souhaitent pouvoir passer d’une activité à une autre, d’une mission à une autre ou encore d’une entreprise à une autre, sous peine de vite se lasser.

Une relation d’égal à égal

La génération Z veut être reconnue et considérée d’égal à égal par ses managers. Ils veulent obtenir rapidement des responsabilités, prendre part aux décisions stratégiques.

Ils recherchent des relations plus verticales et sont plus à l’aise dans les hiérarchies verticales.

La recherche du plaisir

Les Z travaillent plus par plaisir que par obligation et s’autorisent des moments de détente pour se rendre sur les réseaux sociaux, s’impliquer dans un projet associatif ou personnel.

Quand ils sont passionnés, ils sont capables de s’investir le week-end, ou tard le soir.

Webinar : devenir une love brand

10 conseils pour séduire et manager la génération Z

Comment attirer et fidéliser la génération Z ? Voici nos conseils pour être en phase avec les Z et leur proposer un environnement stimulant et des conditions de travail idéales !

1. Adoptez une posture de manager-coach, bienveillant et inspirant

Les Z ne respectent pas leur supérieur pour son diplôme ou son autorité. Ils recherchent des relations d’égal à égal et sont en quête de managers inspirants qui leur permettent de s’accomplir et qu’ils reconnaissent pour leur expertise, leur capacité à entreprendre, ou encore la confiance et l’écoute qu’ils apportent.

Soyez donc un manager-coach qui permet d’expérimenter, encourage la prise de risque, accorde le droit à l’erreur. Responsabilisez-les, en déléguant et en leur confiant des missions qui ont de la valeur ajoutée.

2. Alignez les objectifs personnels des Z sur la mission de l’entreprise

Les Z ayant de fortes aspirations quant à leur épanouissement, il est fondamental d’aligner leur dynamisme, leurs talents et leurs souhaits d’évolution avec la mission de l’entreprise. De ce fait la gestion des compétences pour ces collaborateurs en particulier revêt une importance de poids. 

3. Donnez-leur de l’autonomie

S’ils n’ont aucun problème avec le fait de beaucoup travailler, la génération Z souhaite pouvoir gérer son temps comme elle l’entend.

Toutefois, trouvez le juste degré d’autonomie et d’interactions car récemment arrivés sur le marché du travail, les digital natives ont besoin de repères pour s’organiser, être formés et prioriser les tâches.

4. Diversifiez leurs tâches et leurs missions

Proposez-leur des missions temporaires, qui casseront la routine du quotidien et apporteront la diversité tant recherchée par les Z dans leurs tâches professionnelles.

5. Valorisez-la jeune génération

Incitez les Z à partager leurs connaissances, leur vision du monde du travail, non seulement avec vous, mais aussi avec l’ensemble des équipes. Ce qui s’avèrera particulièrement bénéfique pour toute l’entreprise !

N’oubliez pas de pratiquer des feedbacks réguliers qui constituent un élément clé pour leur évolution.

6. Pratiquez des entretiens réguliers

Des entretiens individuels réguliers vous permettront de faire le point sur l’avancée de leurs missions et les résultats obtenus.

Ces moments d’échanges sont particulièrement appréciés par les Z et les valorisent.
Découvrez les 12 erreurs à ne plus commettre en entretien individuel. annuel.

12 conseils pour devenir un manager d’exception

Nos experts vous dévoilent 12 conseils pour bien manager.

7. Partagez la vision stratégique de l’entreprise

Faites participer vos jeunes collaborateurs aux réflexions sur la vision stratégique de l’entreprise, lors de brainstormings collectifs, présentiels ou distanciels, durant lesquels vous pourrez échanger et trouver ensemble des solutions.

C’est un excellent moyen de créer une dynamique de groupe et de renforcer la cohésion, tout en répondant à leurs attentes.

8. Proposez un cadre de travail agréable et flexible

Plus qu’un simple lieu de travail, l’entreprise est un vecteur de lien social pour la génération Z, qui recherche un espace de travail convivial où règne un esprit d’équipe.

Une organisation du travail flexible s’avère également déterminante pour les attirer et les retenir, bien au-delà du package “rémunération + mutuelle + tickets restaurant”.

Leur aspiration ? Qualité de vie au travail et juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle avec une déconnexion régulière du travail.

9. Définissez la raison d’être et la politique RSE de votre entreprise

La génération Z prête une grande importance aux valeurs de l’entreprise ainsi qu’à sa politique de diversité/d’inclusion et de responsabilité sociétale (RSE).

Il est donc essentiel de définir votre raison d’être, si ce n’est pas déjà fait. Et surtout, n’hésitez pas à impliquer les Z dans le processus. Permettez-leur de participer concrètement à vos démarches RSE afin de développer leur engagement !

10. Intégrez la technologie dans vos process

Qu’il s’agisse de communiquer en utilisant les réseaux sociaux privilégiés des Z (SnapChat, SMS et WhatsApp…), d’implémenter le télétravail dont ils sont friands, ou de pratiquer vos entretiens  de manière dématérialisée… La génération Z est particulièrement attirée par les entreprises qui proposent un environnement de travail efficace grâce à la technologie.

Comment faciliter la prise en compte des aspirations des Z dans votre gestion RH ?

Comment faire travailler ensemble plusieurs générations de salariés ?

Les logiciels de gestion RH comme GrafiQ et Qrew vous aident notamment à planifier, anticiper et ajuster vos dispositifs de gestion des ressources humaines en collaboration avec les salariés. Car avec cette nouvelle génération, il s’agit désormais de proposer aux collaborateurs une interaction et une démarche participative avec les RH.

Objectif : mettre le salarié au cœur du processus RH afin de prendre en compte son mode de fonctionnement et ses besoins personnels.

Demande de démo logiciel d'entretiens des salariés
Bandeau "nos auteurs ont du talent" pour présenter les rédacteurs de Quickms

Article rédigé par Valérie Rilos.

Articles similaires

Gestion de la formation & digitalisation

Gestion de la formation & digitalisation

Dans un monde professionnel en évolution constante, la gestion de la formation devient complexe. Pour répondre à ce défi, adoptez des solutions numériques innovantes. Découvrez les avantages clés de ces outils et leur impact sur la création de valeur. Nos experts RH vous guident dans cette indispensable révolution digitale !

lire plus
Logiciels RH et RGPD

Logiciels RH et RGPD

Le RGPD impose des normes strictes de protection des données personnelles, défiant les grandes entreprises dans leur gestion RH. Notre experte RH révèle comment les logiciels RH deviennent essentiels pour assurer la conformité et la sécurité des données. Ces solutions facilitent la gestion du consentement, la transparence et la portabilité des données, tout en offrant des solutions automatisées pour le respect du RGPD.

lire plus
Contrôle de gestion sociale digitalisé : on vous dit tout ! 

Contrôle de gestion sociale digitalisé : on vous dit tout ! 

Le contrôle de gestion sociale digitalisé représente un vecteur d’excellence en RH. Il s’articule autour de la collecte et de l’analyse des données pour affiner la prise de décision et booster la productivité. De la personnalisation des tableaux de bord à la gestion prédictive, notre experte RH vous éclaire sur les pratiques innovantes pour transformer vos données en stratégies RH gagnantes.

lire plus

Restez informé des dernières actualités RH