10 indicateurs clés pour suivre votre masse salariale

Blog RH by QuickMS

10 indicateurs RH pour suivre votre masse salariale

Quand on porte une attention particulière aux postes de dépense d’une entreprise, la masse salariale représente le budget le plus important dans la plupart des organisations.

D’une part, la bonne gestion de sa masse salariale permet d’avoir une vision claire du budget dédié aux ressources humaines. D’autre part, dans un contexte où la rétention des talents est devenue un enjeu de premier plan, son pilotage permet de savoir comment conserver les meilleurs éléments (versement de primes, augmentation salariale, etc…)

Pour calculer la masse salariale, plusieurs options s’offrent à vous en termes de calcul :

  • Le salaire brut
  • Coût patronal mois par mois
  • Perception du salarié
  • Coût complet

Analysons les éléments à prendre en compte pour chacun de ces cas sur le tableau ci-dessous :

masse salariale elements

Il est primordial de faire la distinction entre Politique de rémunération et masse salariale.

  • La première notion fait référence aux salaires moyens, médians, vérification de l’égalité de traitement entre les âges, les sexes… En fait, c’est la création et la mise en place de modalités précises en ce qui concerne la rémunération des salariés. L’objectif est d’attirer, motiver et fidéliser les talents.
  • La seconde notion qualifie le suivi de la dépense brute des rRessources hHumaines.

Plus que jamais conscients de l’importance des KPIs autour de la masse salariale, Christophe Aubry Le Comte et Nicolas Ercolano, deux experts du SIRH, vous proposent une liste de 10 indicateurs à connaître pour piloter de manière efficiente votre masse salariale.
Retour sur leurs conseils d’experts.

1. Comment suivre l’évolution de la masse salariale ?

Le premier indicateur mis en avant par nos experts est « L’évolution de la masse salariale N et N-1 ».
En effet, il est important de suivre régulièrement ce KPI afin d’avoir une comparaison entre l’année antérieure et l’année en cours.

Quand une entreprise est « stable », les variations sont assez faibles d’une année à l’autre.
Sur l’exemple ci-dessous, les deux pics observés correspondent à des versements de primes.

L’idéal est de comparer cette donnée avec le budget.

Suivi évolution masse salariale

2. L’évolution du coût par ETP

Nos spécialistes conseillent ici de suivre l’indicateur « Masse salariale brute – salaire moyen ETP – par société ».
On peut qualifier ce KPI  de « hybride » puisqu’il concerne aussi bien la politique de rémunération que la masse salariale.

Cet indicateur permet d’avoir une idée claire des coûts par ETP par société.

Cette vision par société permet aux ressources humaines d’harmoniser la politique de rémunération.

 

évolution du coût par ETP

3. Evaluer la part de contrat CDD dans la masse salariale

L’indicateur proposé par les experts sur cette problématique est le « Taux de masse salariale cdd sur la masse salariale totale par mois ».

Ici, l’objectif est de suivre la proportion des contrats CDD. En termes de coût, les CDD coûtent nettement plus chers que les CDI. Il faut apporter une attention particulière à ne pas dépasser le budget alloué au recrutement de CDD au risque de le dépasser.

Il est conseillé d’avoir une répartition assez linéaire des contrats CDD bien qu’il faille s’attendre à quelques pics saisonniers selon les secteurs d’activité.

Taux Masse salariale CDD sur masse salariale totale par mois

4. Suivi des heures supplémentaires

Pour un suivi complet de la masse salariale, nos experts vous suggèrent de suivre le KPI « Comparatif des heures supplémentaires et complémentaires N et N-1 ».
Il permet d’observer de façon mensuelle les heures supplémentaires et complémentaires ainsi que le comparatif entre l’année en cours et l’année antérieure.

Attention, un dépassement trop important de ces heures supplémentaires conduit inévitablement à l’explosion du budget alloué à la masse salariale.

masse salariale suivi heures supplementaires

5. Ventilation des rémunérations

Pour cette problématique, c’est l’indicateur « Ventilation du salaire brut mensuel et total par période » qui est préconisé. Il permet de suivre les évolutions des différentes composantes de la masse salariale : heures supplémentaires aléatoires et structurelles, part variable, salaire de base…

masse salariale ventilation du salaire brut mensuel

Observation

Dans la masse salariale, il y a souvent des valeurs négatives correspondant aux abattements de salaire de base, aux absences…

Sur le graphique ci-dessus, on observe des pics à valeur négative en avril et en mai qui sont en corrélation avec le dernier confinement.

+33 (0)4 84 89 46 61

6. Evolution de la masse salariale avec croissance ou décroissance des effectifs

Nos experts SIRH s’intéressent ici à l’indicateur « Masse salariale non chargée – effectifs cdi/cdd ». Il permet de visualiser l’évolution des ETP en fonction des mois grâce à des colonnes.
De plus, une courbe montrant la masse salariale totale vient renforcer l’analyse.

C’est un indicateur important lorsqu’on souhaite expliquer une variation de la masse salariale.
Par exemple,  ci-dessous, l’augmentation de la masse salariale totale en juillet et octobre s’explique par une augmentation des ETP.

masse salariale non chargée

7. Egalité entre les femmes et les hommes

L’égalité entre les femmes et les hommes est devenue un enjeu prépondérant en entreprise.
En effet, les organisations encourent des amendes en cas de non-respect de ce principe. Afin d’éviter les mauvaises surprises, nos spécialistes conseillent de suivre régulièrement l’indicateur « Masse salariale – brut mensuel moyen par genre et pourcentage ».

Une vision de plusieurs mois de l’évolution de la rémunération entre les femmes et les hommes est proposée.
Généralement, les entreprises visualisent ces données grâce à un camembert. Pourtant, ce type de visuel est limité puisqu’il ne permet âs de dégager une vraie tendance.

CHIFFRES D’EXPERTS

Sur 100 000 bulletins analysés par le logiciel QuickMS sur une durée de 24 mois, le salaire moyen des hommes est de 2966 € par mois contre 2544 € par mois pour les femmes.

masse salariale par genre

8. Nombre de bulletins par tranche de salaire de base

Lorsqu’il s’agit de politique de rémunération, un des indicateurs préférés de nos experts est la « Répartition des salaires de base ».
Ce KPI permet de compter le nombre de collaborateurs par tranche de salaire de base.

Sur l’exemple ci-dessous, on observe que la majorité des salariés perçoit une rémunération entre 2000 € et 3000 €.

C’est une donnée à suivre environ une fois par an. La comparaison entre deux années permet de dégager une tendance.

    CHIFFRE D’EXPERTS

    Sur 100 000 bulletins analysés, on observe qu’une grande majorité de salariés perçoit une rémunération comprise entre 1500 € et 2000 € par mois.

    Naturellement, plus le salaire est élevé et moins il y a de salariés concernés comme illustré dans l’exemple ci-dessous.

    Masse salariale répartition des salaires de base

    9. Ecart entre les hauts et les bas salaires

    Il est très important aussi de porter son attention sur l’indicateur « Somme des 10% avec les plus hautes rémunérations / les 10% moins hautes ».

    L’idéal est d’obtenir la différence la plus minime possible.

    masse salariale écart haut salaires

    10. Analyse de votre politique de rémunération par CSP

    Afin de pousser son analyse en termes d’écart de rémunération, il faut tout d’abord se concentrer sur le salaire médian grâce à l’indicateur « Bilan effectifs salaire rétabli médian par statut et genre ».

    Pour une égalité des rémunérations, il faut que le salaire médian entre les femmes et les hommes soit équivalent.

    masse salariale bilan effectifs salaire rétabli par statut et genre

    Dans cette même logique, la comparaison du salaire minimum F/H, par catégorie socio-professionnelle et par tranche d’âge est tout aussi important.
    C’est l’indicateur « Bilan effectifs salaire rétabli minimum par statut et genre » qui le permet.

    masse salariale bilan effectifs salaire rétabli minimumpar statut et genre

    Pour finir, on s’intéresse au grand classique : « Bilan effectifs salaire rétabli moyen par statut et genre » qui constitue un autre axe d’analyse des écarts de rémunération.

    masse salariale bilan effectifs salaire rétabli moyen par statut et genre

    CHIFFRE D’EXPERTS

    QuickMS a analysé sur 4 ans le salaire moyen par catégorie socio-professionnelle.

    analyse masse salariale par catégorie socio-professionnelle

    Vous souhaitez (re)voir ce webinar sur les 10 KPIs RH indispensables ?

    Pilotez toutes vos données RH avec GrafiQ

    Version PDF de l’article

    Téléchargez dès maintenant cet article pour le lire à votre guise.

    Articles similaires

    Épargne salariale : déblocage exceptionnel en 2022

    Épargne salariale : déblocage exceptionnel en 2022

    Droits et sommes concernés ou exclus, conditionnement à la conclusion d’un accord, conditions et plafond, obligation d’information et objet du blocage, régime social et fiscal des sommes… Aujourd’hui, nos experts vous expliquent tout sur le déblocage exceptionnel de l’épargne salariale.

    lire plus

    Restez informé(e) des dernières actualités

    Toute l’actualité sociale !

    Recevez chaque semaine la synthèse de l’actualité sociale résumée par nos experts en droit social