Webinar : transformez vos collaborateurs en ambassadeurs sur LinkedIn
Blog RH by QuickMS

Webinar : transformez vos collaborateurs en ambassadeurs sur LinkedIn

Dans ce webinar Christophe Aubry Le Comte, co-fondateur et CEO de QuickMS, est accompagné de Franck Bonhomme, senior account director chez LinkedIn, qui vous explique comment améliorer votre expérience LinkedIn en vous présentant plusieurs astuces.

Replay du webinar sur comment transformer vos collaborateurs en ambassadeurs sur LinkedIn

Retranscription du webinar

Christophe

Bonjour à tous ! Je suis Christophe Aubry Le Comte, cofondateur et dirigeant de QuickMS. Je suis ravi de vous accueillir sur ce webinar. Franck je te laisse te présenter en deux mots avant de présenter ton activité.

Bonjour à tous je m’appelle Franck Bonhomme. Je fais partie de LinkedIn depuis 4 ans et je suis senior account director.

Franck

Christophe

Avant de démarrer je vais présenter rapidement QuickMS. Nous sommes un éditeur de logiciel spécialisé en ressources humaines. Nous comptons environ 45 collaborateurs et nous servons plus de 400 clients en France sur nos deux solutions. La première solution s’appelle GrafiQ, c’est notre outil de BI RH qui vous permet de gérer les tableaux de bord comme la masse salariale,  l’absentéisme et de plein d’autres données RH. GrafiQ répond également aux obligations légales en matière de reporting RH avec la BDESE, l’index Femme-Homme etc. Notre deuxième outil s’appelle Qrew, c’est notre people management system dans lequel vous allez pouvoir mettre en réseau les collaborateurs, RH et managers pour mieux dialoguer. Vous allez pouvoir gérer tous les types d’entretien, toutes les évaluations des compétences, toute la performance, faire des feedbacks, des enquêtes etc.

Le but du webinar qu’on fait avec Franck c’est de vous donner les tips de comment on utilise LinkedIn. Franck je te laisse commencer.

Ok donc durant ce webinar je vais vous présenter plusieurs conseils pour améliorer votre profil LinkedIn, comment construire sa marque personnelle, comment créer votre premier réseau. On va également parler de comment publier parce que c’est un vrai sujet.

La première chose c’est de revoir les basiques de LinkedIn. Vous avez certainement tous un profil mais maintenant je vais vous donner les éléments différenciants, ce qui va faire que vous serez beaucoup plus sollicité en tant qu’expert sur votre profil.

 

La première chose à faire c’est d’ajouter une photo. Il est important d’ajouter une photo parce qu’au-delà de personnaliser votre profil, ça va vous permettre d’avoir 9 fois plus de connexions. Les personnes qui ont un profil avec une photo ont beaucoup plus de chances d’avoir une connexion avec d’autres experts, la photo a vraiment un impact très fort.

Pour choisir sa photo il faut savoir que l’on n’est pas sur Facebook ni sur Instagram. Donc on essaie d’avoir une photo avec un fond plutôt neutre et être seul sur la photo.

Un autre point important c’est que quand vous êtes sur votre profil, vous avez un fond, ce qu’on appelle le background. Vous pouvez aussi le personnaliser. Vous pouvez mettre une photo de votre entreprise mais vous pouvez aussi mettre quelque chose qui est important pour vous. Si vous êtes passionné de la mer et que ça a un vrai impact pour vous et pour décrire qui vous êtes il ne faut pas hésiter à le faire.

Quelque chose qui est récent et qui a été ajouté il y a quelques mois : vous pouvez rajouter la prononciation de votre nom et prénom. C’est assez sympa parce que ça va vous rendre beaucoup plus dynamique. Ça va rendre quelque chose de plus vivant. Et puis, parfois, on a des personnes qui peuvent avoir des noms prénoms qui ne sont pas faciles à prononcer, notamment pour des personnes étrangères.

Vous avez la possibilité depuis quelques mois, d’ajouter ce qu’on appelle la « cover story ». C’est uniquement sur le mobile et vous allez pouvoir enregistrer une vidéo de 30 secondes au maximum, qui va vous permettre de vous présenter comme si c’était une petite introduction de 30 secondes.

Quelque chose d’autre qui existe depuis très longtemps mais qu’on a tendance à laisser de façon classique c’est le titre qui est juste en dessous de votre nom. Il correspond à votre rôle actuel mais vous pouvez le changer. C’est ce qui va apparaître en premier sur le profil LinkedIn. Donc, si vous regardez le mien ce ne sera pas écrit mon titre de poste mais je vais parler de média, de tout ce qui est diversité ou de marketing qui peuvent m’intéresser. Vous allez pouvoir avoir cette flexibilité et ne pas noter uniquement votre titre de poste. Je pense notamment que ça peut être intéressant pour les personnes qui sont en reconversion ou qui ont des postes qui sont moins classiques et de pouvoir mettre tout de suite en avant ce que vous pouvez faire.

L’astuce suivante c’est ce qui va apparaitre dans le paragraphe « info », en anglais « summary ». Très concrètement, c’est votre elevator pitch, comme si vous aviez 30 à 40 secondes dans un ascenseur pour vous présenter. C’est exactement ce que vous allez pouvoir faire à l’écrit. Ce qui est important de voir, c’est que cet élément-là, quand on consulte votre profil LinkedIn, juste après votre activité c’est ce qui apparaît en premier. Donc c’est essentiel. C’est-à-dire qu’on va voir si vous avez laissé votre titre ou bien si vous l’avez personnalisé, et ensuite on va tomber sur cet élément-là. Si vous recrutez ou si vous cherchez à faire du business c’est vraiment le moment. Dans ce summary vous allez pouvoir faire un focus sur votre carrière, sur ce que vous avez accompli, mais aussi sur vos aspirations, ce qui importe pour vous, ce que vous pouvez apporter. Si vous êtes en RH, avec une notion de recrutement, ça peut être l’occasion de mettre en avant des choses dans votre propre parcours, dans votre entreprise, qui peuvent attirer. 40 mots c’est très bien. Pensez à le mettre à la première personne, et c’est plutôt quelque chose d’assez formel. C’est le moment où on est un peu plus standard.

Cette partie-là, n’est pas faite pour vous aider à chercher un job, même si ça peut vous aider. Mais l’idée c’est que vous puissiez détailler votre expérience professionnelle. Pourquoi ? Parce que vous allez avoir cinq fois plus de demandes de connexion, vous aurez huit fois plus de vue sur votre profil et dix fois plus de messages.

Si on regarde comment fonctionne aujourd’hui un candidat ou une candidate ils vont plutôt surfer, 80% des utilisateurs sont sur mobile sur LinkedIn. Donc ils vont scroller, ils vont tomber sur un certain nombre d’informations sur votre entreprise, et ils vont commencer à regarder. Si j’explique ce que je fais il va peut-être se dire que votre entreprise est intéressante et se mettre en contact avec vous. Donc il faut se dire que les premiers ambassadeurs d’une entreprise ce sont ses collaborateurs. Et plus vous mettrez d’informations sur votre expérience, et plus ce sera riche pour des futurs collaborateurs, mais aussi pour vous. Parce que LinkedIn, avant tout, est un réseau social. C’est-à-dire que les personnes se connectent essentiellement pour partager de l’information mais aussi pour échanger avec des experts, ou à travers des groupes pour échanger sur une problématique.

 

Avant-dernier point, c’est d’ajouter vos expériences de volontariat ou bénévolat. Très certainement aussi dans votre entreprise, vous pouvez le faire. J’interviens sur ce qu’on appelle des ERG, donc des groupes d’employés au sein des entreprises, pour promouvoir des sujets de diversité. Mais vous pouvez très bien avoir du volontariat auprès de la Croix Rouge, auprès d’une autre association, auprès de différents sujets qui sont importants pour vous. Et ça va montrer dans l’entreprise ou à l’extérieur, que vous avez cette capacité à vous intéresser à d’autres choses.

 

Le dernier point de cette partie porte sur ce que l’on appelle les « features ». N’hésitez pas à rajouter à votre profil des éléments qui vont pouvoir montrer en fait ce que vous avez réalisé. Donc ça peut être des publications, des photos, ça peut être des choses que vous avez déjà partagées sur LinkedIn que vous souhaitez épingler pour les mettre sur votre profil. Pourquoi ? Parce que, comme je vous l’ai dit, vous êtes ambassadeur de votre entreprise mais également ambassadeur de vous-même. Quand un futur collaborateur va consulter votre profil, il va pouvoir voir différentes facettes de votre parcours, mais aussi de l’entreprise, et voir si vous êtes fier de ce que vous avez pu réaliser. Et ça va rendre beaucoup plus vivant et attractif votre parcours.

 

Je vais désormais vous parler de comment est-ce qu’on fait pour développer rapidement son réseau. On commence très basiquement avec ses amis, avec ses collègues, ses managers. Et ça va se faire plutôt rapidement. Dans vos équipes vous allez peut-être avoir des personnes juniors. Donnez-leur le conseil de commencer par ça. Ça peut être des professeurs, des mentors, des maîtres de stage, qui vont justement pouvoir aider à se connecter. Parfois, on n’ose pas tellement se connecter. L’un des conseils que nous donnons à chaque LinkedIn, c’est d’oser.

Je vais donner quelque chose qui paraît un peu absurde, mais déjà suivre sa propre entreprise, ça marche. Donc allez vite sur LinkedIn pour vérifier que vous suivez bien votre entreprise et si elle a des filiales que vous ne suivez pas. Et n’hésitez pas à suivre les concurrents de votre entreprise, puisque ça vous permet d’avoir une connaissance du marché des entreprises qui vous intéressent.

Un sujet vraiment très important ce sont les groupes. Ils vont vous permettre de partager de l’expérience et d’en récupérer. Si vous travaillez en RH sur du recrutement dans les métiers de l’informatique, vous allez retrouver un groupe talent d’acquisition en informatique qui existe forcément. Les groupes vont permettre de vous enrichir. Sachez que les recruteurs, quand ils utilisent une recherche de recruteur via LinkedIn, regardent les groupes qui sont suivis.

Quelques astuces un petit peu techniques : vous allez pouvoir sélectionner, dans la partie communication et ce qu’on va appeler sur LinkedIn confidentialité, quelques options qui vont vous permettre de revoir les préférences de communication, comment est-ce qu’on peut vous trouver, comment est-ce qu’on peut communiquer avec vous. Donc n’hésitez pas à aller vérifier la visibilité de votre profil, puisque c’est très important quand vous êtes en recherche de collaborateurs.

Un autre point important c’est que parlez de vous fonctionne mieux que de parler de votre entreprise. L’un des patrons de Meryl Lynch explique qu’il a été très surpris que quand il parlait de lui ça marchait plus que quand il parlait de son entreprise. A partir du moment où vous allez davantage parler de vous, ça peut être au sein de l’entreprise, de vos collaborateurs, de vos équipes, ça fonctionnera davantage.

Franck

Christophe

Oui tu as tout à fait raison, je fais beaucoup de posts sur LinkedIn, et quand je parle de moi qui fais des choses en tant que dirigeant ça impacte beaucoup plus fort.

Je peux prendre deux posts qui ont fait beaucoup de buzz. Dans l’un d’eux je parle de ma dyslexie, des difficultés que j’ai en tant que dirigeant avec ma dyslexie sur le fait de publier. Ce post a eu un énorme impact, je crois que j’étais 75 000 vues et des tonnes de commentaires. Ou un post où à un moment donné je me suis rendu compte que mon comportement en tant que dirigeant pouvait mettre en danger mes collaborateurs sans que je m’en rende compte moi-même, parce que les collaborateurs venaient faire des choses que je ne demandais pas comme rester en veille au cas où j’avais un besoin. C’est deux posts on fait beaucoup de vues.

Tout le monde n’a pas forcément l’âme, la capacité ou l’envie, de devenir d’un seul coup un journaliste ou quelqu’un qui va écrire sur LinkedIn. Rassurez-vous, la majorité ne sont pas des journalistes, donc c’est assez spontané.

Il y a deux choses à voir. La première, c’est ce qu’on va appeler les updates. Donc les updates c’est le fait de partager très souvent, ça peut être des liens, des articles, des images, des notes, quelque chose qui va intéresser vos followers. Vous avez vu que depuis quelques temps, nous avons l’option « republier ». Donc vous avez deux choix : republier tel quel ou en donnant son avis. En republiant en donnant votre avis vous commencez à avoir une première publication. Les quelques astuces seraient de vous dire que pour publier il faut avoir des messages qui sont plutôt courts. Pourquoi ? Parce que j’ai dit tout à l’heure que 80 % des utilisateurs sont sur mobile. Si on doit mettre un message qui est long, autant que l’accroche soit plutôt agressive au démarrage pour qu’elle donne envie. De nombreuses personnes vont mettre des émoticônes pour arriver à rendre leurs publications plus vivantes. Néanmoins, ça n’absolument aucun impact sur l’algorithme. L’algorithme ne lit pas un émoticône. L’algorithme va prêter attention à la partie commentaire. Donc essayez d’être le plus concis si vous voulez démarrer. Mais si vous voulez avoir un point de vue, un échange ou une information plus poussez, libre à vous de choisir la taille de votre publication.

N’hésitez pas à taguer des personnes, pour pouvoir générer des commentaires, parce que l’algorithme, ce qui est important pour lui, c’est la longueur des commentaires. Plus les commentaires sont nombreux, plus les commentaires sont longs, plus il va se dire que le sujet est intéressant. Dès que vous taguez quelqu’un, le message va apparaître sur son propre réseau s’il le like ou s’il le commente. Aujourd’hui si je parle à 100 personnes et que personne ne tague ou ne repartage, je n’ai parlé qu’à 100 personnes. À chaque fois que quelqu’un le fait, je vais rentrer dans le réseau de la personne suivante. Donc, ça veut dire que vos messages doivent être le plus impactant possible. Ça peut être des sujets personnels, professionnels, d’actualité.

La vidéo fonctionne aussi très bien. Elle est très interactive, elle peut être complètement différente.

Un autre élément qui fonctionne est le PDF. Quand on crée un PDF, qu’on l’ajoute, il va se mettre en carrousel. Donc, les personnes vont pouvoir le consulter, un peu comme un PowerPoint. Rappelez-vous que les smartphones font en moyenne 5 pouces donc il faut que vos documents soient lisibles.

Franck

Christophe

Pour donner un retour d’expérience, en septembre on a organisé un concours de pitch interne avec nos commerciaux. Et j’ai pris un extrait du pitch d’un de nos collaborateurs, c’était celui de Noam, je l’ai posté et il a eu une super viralité. Il y a eu 15 000 vues, 4 000 minutes de visionnage.

Ce qui est important, c’est que LinkedIn est une communauté. Donc il ne faut pas hésiter à donner des conseils. Si vous posez une question, c’est un moyen d’engager un dialogue. Attention, cela peut avoir un impact. Vous allez commenter, attendez-vous à ce que les gens commentent sur un sujet. Donc, choisissez bien les sujets sur lesquels vous voulez avoir des commentaires.

 

Pour finir je vais vous présenter quelques astuces que vous pouvez utiliser sur vos publications.

N’hésitez pas à mettre des hashtags. Attention à ne pas en mettre un qui est le seul que vous connaissez. Par exemple le #LinkedInestaujourdhuiavecQuickMS , ça ne fonctionnera pas. Il faut que ce soit un hashtag, de la même manière que sur d’autres réseaux sociaux, qui a un impact. Si vous êtes en train de parler d’emploi, utilisez #emploi. Si vous êtes en train de parler de Data Science, utilisez #dataScience. Soyez vraiment précis dans les hashtags.

Trois hashtags c’est très bien. Comment vont-ils fonctionner une fois sur la plateforme ? Vous avez votre barre de recherche où vous pouvez taper le nom d’une personne, mais vous pouvez aussi taper un hashtag. Par exemple, #emploi. Vous trouverez toutes les personnes qui ont mis un #emploi sur LinkedIn, de la même manière que sur les autres réseaux sociaux. Souvent, les personnes ne pensent pas à utiliser les hashtags sur LinkedIn, mais ça fonctionne très bien.

 

Astuce suivante, rappelez-vous qu’il faut être plutôt court quand vous postez, puisque si on dépasse un certain nombre de caractères, on ne verra pas le post en entier, et l’utilisateur devra cliquer sur les petites flèches pour voir le reste. Donc il faut faire en sorte d’avoir un début de post accrocheur pour que les gens qui tombent dessus aient envie de lire la suite.

 

Je vais terminer sur la dernière astuce qui est pour celles et ceux qui ont une page entreprise. Ça s’appelle « my company », « mon entreprise ». C’est complètement gratuit et ça va reprendre tous les posts de votre entreprise qui sont partagés par les collaborateurs. Cette page vous pouvez la mettre en interne. Pourquoi ? Parce que ça va fidéliser vos propres collaborateurs qui vont voir leurs postes. Vous pouvez les épingler, vous pouvez mettre d’autres informations, l’objectif c’est de connecter vos propres salariés ou vous-même au sein de votre organisation.

Franck

Christophe

C’est donc la fin de ce webinar. Franck, je te remercie. On remercie Géraldine qui a tout organisé, et on vous souhaite une bonne journée.

 Merci à tous. Au revoir.

Franck

Articles similaires

Gestion de la formation & digitalisation

Gestion de la formation & digitalisation

Dans un monde professionnel en évolution constante, la gestion de la formation devient complexe. Pour répondre à ce défi, adoptez des solutions numériques innovantes. Découvrez les avantages clés de ces outils et leur impact sur la création de valeur. Nos experts RH vous guident dans cette indispensable révolution digitale !

lire plus
Logiciels RH et RGPD

Logiciels RH et RGPD

Le RGPD impose des normes strictes de protection des données personnelles, défiant les grandes entreprises dans leur gestion RH. Notre experte RH révèle comment les logiciels RH deviennent essentiels pour assurer la conformité et la sécurité des données. Ces solutions facilitent la gestion du consentement, la transparence et la portabilité des données, tout en offrant des solutions automatisées pour le respect du RGPD.

lire plus
Contrôle de gestion sociale digitalisé : on vous dit tout ! 

Contrôle de gestion sociale digitalisé : on vous dit tout ! 

Le contrôle de gestion sociale digitalisé représente un vecteur d’excellence en RH. Il s’articule autour de la collecte et de l’analyse des données pour affiner la prise de décision et booster la productivité. De la personnalisation des tableaux de bord à la gestion prédictive, notre experte RH vous éclaire sur les pratiques innovantes pour transformer vos données en stratégies RH gagnantes.

lire plus

Restez informé des dernières actualités RH