Bilan à 6 ans : exemple de trame et obligations de l’employeur

Le bilan à 6 ans

Le bilan professionnel à 6 ans est un outil, de performance RH et de motivation du salarié, indispensable à toute entreprise. 

Gestion des entretiens individuels

Le bilan à 6 ans complète le dispositif d’entretien professionnel réalisé tous les 2 ans par l’employeur.
Conçu pour développer les compétences de vos salariés, il constitue un véritable levier de performance pour l’entreprise.

En quoi consiste-t-il ? Quelles sont les obligations de l’employeur et du salarié ? À qui s’adresse-t-il ? Comment le conduire ?… Retrouvez tous nos conseils.

Qu’est-ce que le bilan à 6 ans ?

Rendu obligatoire par la Loi Penicaud du 5 septembre 2018, le bilan professionnel à 6 ans vise à favoriser le développement de l’employabilité des salariés, autrement dit leur maintien dans l’emploi et plus généralement sur le marché du travail.

Il s’inscrit dans le dispositif d’entretiens professionnels et intervient à l’issue du 3e entretien.

 

Définition du bilan professionnel à 6 ans

Tout employeur a l’obligation légale de réaliser un entretien professionnel tous les 2 ans avec ses salariés (article L.6315-1 Code du travail). Au bout de six ans d’ancienneté, un bilan doit être réalisé.

Quel est l’objectif de cet entretien professionnel ?

L’entretien du bilan à 6 ans répond à un double objectif :

  • identifier les besoins de formation du salarié ;
  • l’aider à évoluer professionnellement.

Il s’agit d’un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié, mené à l’occasion d’une discussion de 1h30 environ entre la DRH (ou le manager) et le salarié.

Il permet de faire le point sur la situation professionnelle du collaborateur, et surtout ses souhaits d’évolution professionnelle à court, moyen et long termes. Objectif : accompagner son évolution professionnelle en matière de qualifications, de changement de poste, de promotion…

logiciel pour élaborer le bsi du salarié

Gagnez un temps précieux avec Qrew, notre logiciel de gestion des entretiens !

Qrew, notre logociel de gestion des entretiens en mode SaaS, simplifie la gestion et le suivi de vos entretiens.

  • En quelques clics, vous générez votre campagne.
  • Les managers prennent le relais et planifient les entretiens de leurs collaborateurs.
  • Ces derniers sont invités à préparer leurs entretiens et à auto-évaluer leurs compétences.
  • Le jour de l’entretien chaque acteur est préparé.
  • Les échanges sont plus fluides et pertinents.
  • L’entretien est ensuite validé par signature électronique.

Exemples et modèles d’entretien professionnel et bilan à 6 ans

Vous devez faire passer le bilan à 6 ans à un ou plusieurs de vos salariés ? Nos experts vous proposent de télécharger gratuitement notre trame d’entretien professionnel et notre livre blanc pour tout savoir de l’entretien pro.
Profitez de cet exemple de grille de préparation d’entretien pour l’ensemble des salariés de votre entreprise.

Quelles sont les étapes indispensables pour conduire le bilan professionnel à 6 ans ?

Voici quelques conseils pour réussir le bilan professionnel. Notez qu’un logiciel RH facilite grandement toutes les étapes de l’entretien, de la collecte des éléments jusqu’à la signature du compte rendu du bilan par votre salarié !

 

1 – Préparez l’entretien

  • Définissez les objectifs de cet entretien.
  • N’attendez pas le jour J pour vérifier si l’entreprise a bien rempli ses obligations.
  • Collectez toutes les informations sur votre salarié (diplômes et formation, parcours professionnel, évolution au sein de l’entreprise, formations suivies sur la période concernée…). Tous ces éléments sont facilement accessibles si votre entreprise utilise un logiciel RH.

 

2 – Utilisez des supports d’entretien

  • les comptes rendus des précédents entretiens professionnels et annuels,
  • une trame à suivre pour l’entretien professionnel,
  • le document pour faire le bilan à 6 ans,
  • et tout autre document jugé pertinent.

 

3 – Menez un entretien dynamique et structuré

Favorisez les échanges constructifs avec votre salarié ! Soyez à l’écoute, adoptez une posture ouverte et bienveillante ; donnez-lui la parole autant que possible pour avoir un dialogue équilibré.

Rythmez l’entretien par des questions que vous aurez préparées au préalable sur les objectifs du salarié, ses compétences, ses missions, son évolution, les formations qu’il envisage…

 

4 – Réalisez le bilan à 6 ans

Au terme de l’entretien, vous devrez aborder ensemble la partie bilan à proprement parler (que vous devrez rédiger à la main ou que vous automatiserez grâce à un logiciel de gestion des entretiens), à savoir :

  • le récapitulatif des entretiens professionnels précédents,
  • les actions mises en place versus celles prévues,
  • le bilan du parcours professionnel,
  • la vérification de la réalisation des obligations.

 

5 – Remettez une copie du bilan au salarié

À l’issue de l’entretien, vous devez transmettre la copie datée et signée du compte rendu de l’entretien bilan au salarié, avec si possible un plan d’action. Le salarié devra signer à son tour le compte rendu du bilan à 6 ans.

Gagnez en temps et sérénité avec Qrew, notre logiciel de gestion des entretiens de vos salariés

Testez gratuitement, Qrew, notre logiciel de gestion des entretiens professionnels.
Notre solution vous permet de dématérialiser à 100% le support et le suivi de vos entretiens. Il vous assure aussi la sécurité et pérennité des données intégrées.

Entretien du bilan à 6 ans : quelles sont les obligations pour l’employeur et le salarié ?

 

Bilan à 6 ans : que dit la loi ?

Selon l’article L6315-1 du Code du travail : “Tous les six ans, l’entretien professionnel […] fait un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cette durée s’apprécie par référence à l’ancienneté du salarié dans l’entreprise.

Cet état des lieux, qui donne lieu à la rédaction d’un document dont une copie est remise au salarié, permet de vérifier que le salarié a bénéficié au cours des six dernières années des entretiens professionnels […] et d’apprécier s’il a :

  1. Suivi au moins une action de formation ;
  2. Acquis des éléments de certification par la formation ou par une validation des acquis de son expérience ;
  3. Bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle. »

Bon À savoir :

La loi ayant été amendée, aujourd’hui il est demandé au collaborateur d’avoir réalisé au moins 3 entretiens professionnels au cours des 6 dernières années et une action de formation non obligatoire.

Rappelons qu’une action de formation non obligatoire est une formation qui n’est pas indispensable à l’exercice du poste du collaborateur mais qui lui permet d’acquérir des compétences qu’il ne va pas nécessairement utiliser dans le cadre de sa mission actuelle.
Ces compétences enrichissent son parcours professionnel et favorisent son évolution au sein ou en dehors de l’entreprise.

Par ailleurs, le salarié doit avoir été informé également sur :

  • la validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • l’activation de son compte personnel de formation (CPF) ;
  • les abondements de son CPF ;
  • la possibilité de recourir à un conseil en évolution professionnelle (CEP).

 

Plus globalement, vous avez l’obligation :

  • d’informer chaque salarié lors de son embauche sur ses droits relatifs aux entretiens professionnels ;
  • de réaliser tous les 2 ans un entretien professionnel pour chaque salarié de l’entreprise ;
  • d’effectuer tous les 6 ans un bilan professionnel ;
  • de proposer un nouvel entretien professionnel lors de la reprise d’activité de vos salariés après une longue absence, comme à la suite d’un congé maternité, d’un mandat syndical, d’un congé sabbatique, d’un congé parental (à temps partiel ou temps plein), d’un congé d’adoption, d’un congé de proche aidant, d’un arrêt maladie de plus de 6 mois…
cohésion d'équipe lors d'un teambuilding entreprise

Les entretiens professionnels : le guide

Avec ce guide, nos experts de la gestion sociale répondent à toutes les questions que vous vous posez sur ce sujet.

Bilan à 6 ans : quels salariés sont concernés ?

Vous devez réaliser un bilan à 6 ans pour tout salarié ayant au moins 6 ans d’ancienneté dans l’entreprise, quel que soit le type de contrat.

Le bilan professionnel s’adresse donc à :

  • toutes les catégories de salariés : aussi bien les cadres, les cadres dirigeants, les cadres assimilés ou encore des Etam (employés, travailleurs et agents de maîtrise) ;
  • tous les contrats : qu’il s’agisse de salariés en CDI, en CDD, en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation (excepté les intérimaires puisque vous n’êtes pas leur employeur direct) ;
  • tous les temps de travail : temps partiel ou temps plein.

En cas de manquement à cette obligation : quelles sont les sanctions pour l’employeur ?

Les entreprises de plus de 50 salariés doivent fournir un état des bilans des 6 ans au CSE (comité social et économique), qui signalera toute irrégularité à l’Inspection du Travail.

Quand l’employeur n’a pas permis à ses collaborateurs de bénéficier d’entretiens professionnels au cours des 6 dernières années, ni d’une action de formation non obligatoire, il se voit sanctionné.

 

Les sanctions pour une entreprise d’au moins 50 salariés :

Vous devrez abonder de 3 000 € le CPF (compte personnel de formation) de chaque salarié concerné, dans le cadre des contributions au titre de la formation professionnelle (articles L. 6321-2 et L. 6323-13 du Code du travail).

Ces versements peuvent être contrôlés par les agents des services régionaux de contrôle de la formation professionnelle des DREETS (Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités).

 

Les sanctions pour une entreprise de moins de 50 salariés :

Vous êtes également soumis à une obligation de formation pour adapter et maintenir le salarié dans son emploi. Toutefois, la loi ne prévoit pas de sanctions spécifiques. En revanche, tout manquement pourra être utilisé à charge en cas de procès aux prud’hommes.

En outre, vous êtes également susceptible de verser des dommages et intérêts au salarié discriminé pour absence de tenue d’entretien, indépendamment de ceux qui pourraient être dus pour non-respect de l’obligation de formation.

obligation de l'employeur pour l'entretien annuel individuel du salarié

Le salarié est-il en droit de refuser de réaliser le bilan à 6 ans ?

Selon l’article L6315-1 du Code du travail, l’employeur doit informer individuellement les salariés, dès leur embauche, qu’ils peuvent bénéficier d’un entretien professionnel par le biais d’une clause dans leur contrat de travail, d’une note de service ou encore d’un livret d’accueil…

Toutefois, si l’entretien professionnel est une obligation pour l’employeur, il n’est qu’un droit pour le salarié. En conséquence, le bilan à 6 ans n’est pas une obligation pour le salarié, il peut donc refuser de se présenter à l’entretien professionnel.

Dans ce cas, il vous est conseillé à l’employeur de demander de motiver son refus par écrit et d’en garder une trace afin d’éviter toute éventuelle sanction.

Aménagement spécifique des entretiens professionnels et bilans à 6 ans suite à la pandémie du Covid-19

Pendant la crise sanitaire du Covid-19, l’ordonnance du 1er avril 2020 a réalisé trois aménagements majeurs :

  • le report des entretiens professionnels au 30 juin 2021 ;
  • la reprise de l’abondement correctif au CPF du salarié à partir 1er octobre 2021 ;
  • la prolongation de la tenue des entretiens d’état des lieux jusqu’au 30 septembre 2021 sans sanction.

Dossier spécial "Entretien professionnel des salariés"

A qui s'adresse l'entretien professionnel du salarié ?

Qui est concerné par l'entretien professionnel ? Nos experts vous expliquent vos obligations légales.

En savoir +

Comment mener un entretien professionnel ?

Nos conseils et astuces pour comprendre comment mener un entretien professionnel d'un main de maître.

En savoir +

Convocation à l'entretien professionnel du salarié

Comment et quand envoyer la convocation à l'entretien professionnel de vos collaborateurs ? On vous dit tout !

En savoir +

Compte rendu d'entretien professionnel

Comment élaborer le compte rendu de l'entretien professionnel ? Cette synthèse obligatoire clôture l'échange entre manager et collaborateur

En savoir +

Bilan professionnel à 6 ans d'ancienneté

Nos experts vous délivrent toutes les informations et les étapes indispensables  pour mener le bilan professionnel à 6 ans de vos collaborateurs.

En savoir +

Trame & modèle d'entretien professionnel

Téléchargez gratuitement notre modèle d'entretien professionnel. Profitez de cette trame qui vous guidera durant cet échange obligatoire avec votre salarié.

En savoir +
Télécharger un modèle d'entretien professionnel