Accidentologie

 

Ă€ savoir

Selon la société BDO,  85% des entreprises interrogées ont déclaré au moins une fois un sinistre affectant un salarié (accident du travail, maladie professionnelle et accident de trajet) en 2018. Sur l’ensemble de ces derniers, 72% des cas sont des accidents de travail avec arrêt, 14% sont des accidents de trajet et 14 % sont des maladies professionnelles. 

Comprendre les risques professionnels

Au cours de son travail, le salarié est exposé à des risques professionnels, il en existe 3 : 

  • L’accident de travail : il peut se produire dans le cadre du travail en lui-mĂŞme ou dans le contexte du travail ( au sein de votre organisation ou quand le salariĂ© est en dĂ©placement professionnel à l’extĂ©rieur ) .  
  • L’accident de trajet : il survient lors du trajet entre le domicile et le lieu de travail (ou inversement) du salariĂ©. 
  • Maladie professionnelle : elle correspond Ă  l’exposition directe ou indirecte Ă  un risque quelconque pour la santĂ© du salariĂ©. 

Pour éviter cela, l’employeur se doit d’assurer la sécurité et de protéger la santé des salariés. Par exemple, en mettant en place des actions de gestion des risques, d’information et de formation des salariés. Dans le cas où les obligations de l’employeur ou du salarié ne sont pas respectées, de lourdes conséquences juridiques et financières peuvent en découler.  

L'évaluation des risques professionnels et des coûts

Il est donc nécessaire d’évaluer les risques professionnels, de connaitre le taux de fréquence et le taux de gravité (cf fiche absentéisme , taux de gravité et taux de fréquence).  Ainsi, vous pourrez mesurer la performance sociale de votre entreprise et prévenir l’apparition de ces risques avec la mise en place d’actions de prévention. 

Les risques professionnels peuvent engendrer des coûts directs et indirects considérables à l’entreprise. 

Concernant les coûts directs, il existe 3 modes de tarification différents variant selon le nombre de salariés au sein de l’entreprise : la tarification collective, mixte et individuelle réelle.  

Quant aux coĂ»ts indirects, ils peuvent s’avĂ©rer bien plus Ă©levĂ©s que les coĂ»ts directs. 

Investir dans la prĂ©vention des risques permettrait d’éviter ces coĂ»ts, d’instaurer un meilleur climat et d‘amĂ©liorer les conditions de travail.  

Suivez votre taux en quelques clics et consultez son Ă©volution mois par mois

Obtenez vos tableaux de bord et rapports grâce à notre bibliothèque de plus de 800 indicateurs RH. 

PrĂŞt Ă  nous faire confiance ?

WEBINAR

Share This
1.