L'absentéisme

calculer et suivre l'absentéisme

Une véritable préoccupation pour les DRH

Contactez-nous
Plusieurs calculs sont possibles

– Taux d’absentéisme en heures : (Heures non travaillées (Hors CP/ RTT) ) / (Heures théoriques travaillées)

– Taux d’absentéisme en Jours Calendaires : (Nombre de jours d’absences calendaire (Hors CP et RTT)) / (Nombre de jours théorique travaillé)

Le Taux d’absentéisme

L’absentéisme est l’une des principales préoccupations des directions des ressources humaines. En France et grâce à l’ensemble des protections sociales mises en place (Mutuelle, Sécurité sociale, Prévoyance, Maintien de l’employeur, Subrogation), c’est devenu un sport national. Avec environ 18 jours d’absence en moyenne par salarié, cela représente quasiment 8 % du temps de travail effectif sur une année. Avec pour conséquence, un fort impact sur la masse salariale des entreprises (Prise en charge des jours de carence, remplacement du salarié, coût de formation).

Pour chaque entreprise, il est nécessaire de mesurer le taux d’absentéisme pour en premier lieu éviter les dérives et dans un second temps essayer d’agir pour le minimiser.

Quelques indicateurs à suivre en complément, la liste des poly-absents peut vous aider à repérer les salariés régulièrement absents et le nombre d’absences d’une journée en fonction des jours de la semaine.

L'absentéisme ou le syndrome des bureaux vides
Calcul des indicateurs QuickMS

Comment faire baisser son taux d’absentéisme

L’absentéisme dans une entreprise est influencé aussi bien par des évènements internes :
– Relation avec le manager
– Manque d’implication dans le travail
– Manque d’intérêt dans les tâches à réaliser
– Mauvaise relation avec d’autres collaborateurs
Ou par des évènements externes à l’entreprise :
– Problèmes familiaux
– Maladie
– Temps de trajets
– Problème de voisinage

En ce qui concerne les évènements internes, les ressources humaines peuvent agir directement sur les causes et remettre de l’humain dans la fonction RH. La première action à réaliser est de repérer les salariés régulièrement absents via par exemple l’indicateur poly-absent présent dans QuickMS, et ainsi prévoir un échange avec ces personnes. Il est aussi recommandé de mettre en place des entretiens lors de retour d’absences longues durées. C’est d’ailleurs une obligation légale pour les absences de plus de 6 mois. Ces entretiens vous permettront de faire un point sur les envies, les problèmes et les besoins de votre salarié. Un salarié écouté est un salarié heureux.

Pour les évènements extérieurs, les ressources humaines peuvent proposer des adaptations du temps de travail voir même réduire le temps de travail du salarié. Il vaut mieux un salarié à 80% présent à 100% du temps, qu’un salarié à 100% seulement présent à 80%.

Une autre solution possible est le télétravail, d’après un article sur les échos, plus le taux de télétravail d’un salarié est fort et plus le taux d’absentéisme est faible : https://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/ressources-humaines/bien-etre-au-travail/0301929457304-le-teletravail-un-levier-pour-prevenir-l-absenteisme-322155.php

Avec QuickMS, suivez votre taux d’absentéisme en quelques clics et consultez son évolution mois par mois.
QuickMS est la solution idéale pour obtenir facilement des tableaux de bord et des rapports avec l’aide de notre bibliothèque de plus de 300 indicateurs RH.

Essai Gratuit